LES CHATBOTS DANS LE RECRUTEMENT, UNE RÉVOLUTION ?

Utilisée depuis plusieurs années par les grandes sociétés Hig-Tech, d’e-commerce, de transport, de voyage ou encore de loisir, la techno chatbot est florissante. En fait, il est fort probable que vous ayez déjà conversé sans le savoir avec l’un de ces robots bavards (ou que cela vous arrive dans un avenir très très proche). L’Intelligence Artificielle ne tient plus de la science-fiction, il est même établi que le 1er logiciel de ce type est « ELIZA » et a été créé en 1966.

Donc rien de vraiment nouveau si ce n’est les différentes applications de cette technologie.
Nous sommes encore loin du phénomène Ex-Machina ou du syndrome Black Mirrorr mais l’engouement pour cette technologie est bien réel. C’est justement LA tendance 2017/2018 qui agite depuis quelques temps la sphère RH. Certains grands groupes et entreprises s’y intéressent sérieusement et projettent d’adopter cette nouvelle technologie dans le cadre d’une stratégie de recrutement à moyen terme et/ou de mobilité professionelle.

A quoi ça sert ?

L’idée générale, c’est de simplifier les échanges et de renforcer la proximité entre les utilisateurs et l’entreprise. L’impatience et l’instantanéité étant une seconde nature pour les candidats, le chatbot a pour objectif de permettre aux recruteurs d’être en phase avec un mode de vie FAST et « d’humaniser » le recrutement par une approche ludique.

Les recruteurs vont-ils disparaître ?

Malgré sa capacité à améliorer sa performance au fur et à mesure des requêtes qu’on lui soumet, la dimension psychologique et intuitive que requiert le recrutement ne peut à ce stade être délégué à un robot. Pour le moment les chatbots encouragent l’évolution du métier de recruteur/RH pour aller vers des missions à forte valeur ajoutée. Le chatbot pourrait être considéré comme une mutation technologique naturelle d’un moteur de recherche type Google ou encore, une avancée technologique qui rendra le site internet d’une marque obsolète.

The Friday POST

Votre navigateur est trop ancien pour profiter pleinement du site The Friday POST
Vous pouvez le mettre à jour ou télécharger Google Chrome